01 juillet 2010

LALLA F

 

 

 

 

La route côtière d'El Jadida à Lalla Fatna est une des plus agréables du Maroc.

On s'y promène sans hâte, à peine plus vite qu'un âne docile,

on s'arrête autant de fois qu'on veut faire des images.

 

 

 

 

Nous avions prévu de passer la nuit à Oualidia, mais nous apprenons que notre amie Lalla Frédérique termine son séjour d'un mois demain du côté de Lalla Fatna. Lalla Frédérique, une amie virtuelle de trois ans : la promenade en kayak sur la lagune de Oualidia attendra notre prochain passage. On s'arrête un peu moins pour arriver à Lalla Fatna avant la nuit, seulement pour prendre ce petit marabout cher à Maman, encore un petit âne mendiant et gris, et le panier de pêcheurs qui nous proposent sars et loup truité pour 25 dh le kilo, à ce prix-là, cela ne vaut même plus la peine d'aller à la pêche, d'autant plus que les sars ont déjà 3 fois la taille de ceux de Moulay Bousselham :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On arrive à Lalla Fatna pour le plus beau coucher de soleil du monde. On embrasse Lalla Frédérique comme si nous nous connaissions depuis toujours, on a du mal à masquer son émotion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci Aja, merci Lalla Frédérique, à tout bientôt.

ThierryKarine

 

 

 

Posté par chiloedream19 à 23:40 - Permalien [#]